Absence de mauvaises nouvelles égale ; bonnes nouvelles







Ouattara travaille, le gouvernement Achi Patrick travaille. La Côte d’Ivoire ambitionne l’émergence pour devenir un pays de cocagne. Sur le front social, tout est au point-mort. Pas de revendications majeures. Seuls les syndicats de Mesmin Comoé et celui des autres demeurent attentiste, attendant de voir la potion du nouveau premier ministre. à part quelques rodéos de mauvais Djihadistes à Kafolo, et le nord ivoirien, le mercure de la sécurité nationale affiché 37,5 degrés Celsius. C’est à Abobo qu’il y a eu quelques jours des    détonations entre quidams    et forces de l’ordre. Après les séismes politiques où, la Côte d’Ivoire a perdu 2 étoiles polaires, l’heure est au rassemblement et à la solidarité nationale. ‘’Tchomba’’, au parlement a tenu un discours rassembleur, quand l’opposition lui cherchait noise, à propos de la configuration du bureau de l’Hémicycle.

Sur le président Ouattara, rien à écrire, rien à redire. Il travaille et veille sur la paix civile ivoirienne. Sur les grincements de dents des victimes de 2010 ? le chef de l’Etat conseille la paix des braves, n’omettant pas, toutefois que les victimes seront dédommagées. Au plan judiciaire, l’affreux Amadou Ouérémi, respire désormais l’air embué de la Maca. Une probable passerelle pour l’ennemi public numéro 1, jusqu’à ce jour en cavale et qui, devra lui aussi faire amende honorable auprès du chef de l’Etat qu’il avait offensé. L’Absence de mauvaises nouvelles, égale bonnes nouvelles donc.

 

Souvaine doudou

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Presse : les journaux ne seront pas sur le marché les vendredi et samedi, voici les raisons

Des echos de la Mtn Ligue 1/ l'Africa Sport domine l'As Tanda, l'Afad descend Moossou, la Soa enregistre son premier nul