Un budget de plus de 400 milliards de FCFA sur la santé adopté en commission à l’Assemblée nationale





Ministère de la Santé,Budget,Assemblée nationale


Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Aka Aouélé a obtenu l’adoption, mercredi 18 novembre 2020, devant la commission des Affaires économiques et financières du l’Assemblée nationale, de son budget au titre de l’année 2021, à hauteur de 415 254 898 441 francs CFA, en vue de consolider et d’améliorer ses acquis quant à la prise en charge médicale de la population.

Ce budget s’articule autour de plusieurs axes notamment le renforcement et l’alignement entre le processus de planification et de budgétisation, le développement des soins obstétricaux et néonatals d’urgence (SONU), la mise aux normes et l’extension des infrastructures sanitaires et des plateaux techniques, la réforme hospitalière, le recentrage de la mesure de gratuité ciblée  et l’intensification de la vaccination obligatoire des enfants de zéro à 11 mois.

Selon Dr Aka Aouélé, ce budget prévoit au titre du personnel et en terme de francs, un montant de 194 717 061 337 de  francs CFAde l’investissement, un pactole de 133 441 379 801 de  francs CFA,  des biens et services, 50 655 197 177 de  de francs CFA et des transferts 36 441 260 126  de francs CFA.

« Nos objectifs globaux pour l’année 2021 tout comme ceux de 2020 sont dans la continuité des efforts de relance du système de santé entreprise depuis 2012, avec en ligne de mire les principales politiques publiques suivantes», a-t-il justifié.

Le ministère a bénéficié d’un budget de 446 milliards en 2020. Un montant porté à 594 milliards pour faire face à la pandémie du COVID 19. Ces ressources ont permis notamment d’installer six sites de traitement à Abidjan (CHU Yopougon, CHU Treichville (SMIT), CHU Cocody, HMA, HG Anyama et Parc des Sports), avec une capacité de 565 lits dont 64 lits de réanimation et 501 lits d’hospitalisation et 14 sites de prélèvement.

A l’Intérieur du pays, 11 sites ont été installés à  San Pédro, Man, Odienné, Korhogo, Bouaké, Daloa, Gagnoa, Aboisso, Abengourou, Bondoukou, Bouna avec une capacité de 392 lits dont 100 lits de réanimation et 200 lits d’hospitalisation.

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a enregistré, jeudi 19 novembre 2020, 38 nouveaux cas de Covid-19 sur 864 échantillons prélevés soit 4,4 % de cas positifs, 17 guéris et zéro  décès. A cette date, la Côte d’Ivoire compte donc 21 083 cas confirmés dont 20 729 personnes guéries, 129 décès et 225 cas actifs. Le nombre total d’échantillons est de 207 321.

(AIP)

gf/bsb/fmo

En lecture en ce moment

CMU : La MUGEF-CI rassure les fonctionnaires de l’accessibilité aux soins (Communiqué

Police national : Le laboratoire central accrédité à la norme ISO-17025