Aka Manouan nommé nouveau directeur général de l’aéroport d’Abidjan (Communiqué)





Aéroport


Le Conseil d’administration de l’Aéroport international d’Abidjan (AERIA), réuni en séance le 19 mai, a nommé au poste de Directeur général, Aka Manouan, en remplacement de Gilles Darriau qui a fait valoir ses droits à la retraite, rapporte un communiqué transmis à l’AIP.
Le nouveau promu, qui était jusque-là directeur général adjoint de l’AERIA, a pris  fonction lundi à ce poste.
A l’occasion, le Président du conseil d’administration (PCA) de l’AERIA, le Général Abdoulaye Coulibaly, a souligné l’immense contribution de son prédécesseur Gilles Darriau à la modernisation et au développement de l’aéroport d’Abidjan durant les huit années où il a exercé ses fonctions de directeur général.
Il a également tenu à saluer sa grande capacité de travail, ses qualités de leader et sa gestion très professionnelle et particulièrement efficace de l’entreprise.
Selon M. Coulibaly, le choix d’Aka Manouan à ce poste vise à privilégier la nomination d’un autre leader déjà issu de l’entreprise.
Directeur général adjoint d’AERIA depuis mai 2015, M. Aka connaît très bien toutes les activités de l’entreprise et maîtrise déjà sa culture. Il dispose, par ailleurs, de toutes les compétences nécessaires à la mise en œuvre des orientations stratégiques définies par le conseil d’administration.
Le nouveau DG est un officier de l’armée de l’Air de formation, ingénieur diplômé de l’école de l’Air de salon de Provence (France) de la promotion 1983 et docteur de l’Ecole nationale supérieure de l’aéronautique et de l’espace (SUPAERO) de Toulouse (France).
Après avoir exercé au sein du Groupement aérien de transport et de liaison (GATL) des forces aériennes de Côte d’Ivoire et à la compagnie nationale Air Ivoire durant trois années, M. Aka Manouan a regagné l’Office national d’études et de recherches aérospatiales (ONERA) en qualité d’ingénieur de recherche à Toulouse, où il a achevé son doctorat en 1994.
De retour en Côte d’Ivoire, il rejoint en 1996 le Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD), où il exercera pendant 10 ans la fonction de secrétaire général, puis de conseiller spécial du directeur général jusqu’à son départ en 2015, pour rejoindre AERIA au poste de directeur général adjoint.

(AIP)

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Communiqué de l’Organisation ivoirienne du commerce et de l’Agriculture

Éducation nationale : Le lycée d’excellence de Grand-Bassam fin prêt pour la rentrée