Élections sans violence en 2020 : Convergence 2020 devient Côte d’Ivoire Vision avec une nouvelle feuille de route





Convergence 2020,Côte d’Ivoire Vision,ambassadeur Aly Touré,Élections 2020,2020


La plateforme Convergence 2020 veut pleinement jouer sa partition dans le débat en Côte d’Ivoire à quelques mois de la présidentielle ivoirienne. C’est pourquoi elle a changé de dénomination pour devenir Côte d’Ivoire Vision. Une nouvelle appellation qui s’accompagne de nouvelles ambitions avec une feuille de route claire, a annoncé l’ambassadeur Aly Touré, face à la presse, en France.
"Aujourd’hui, les experts et consultants internationaux, les partenaires au développement, les institutions internationales sont unanimes à reconnaître que la Côte d’Ivoire, notre pays,  est sur la bonne voie (…) C'est pourquoi, en vue de participer pleinement au débat en Côte d’Ivoire, je vous informe que dorénavant notre plate-forme s’appellera Côte D’ivoire Vision", a-t-il fait savoir. Tout en expliquant : " Nous avons avec la Convergence 2020 mené de nombreuses actions en faveur de la réconciliation, après la crise postélectorale. La Plateforme avait été établie pour permettre aux Ivoiriens de se parler, d’échanger sur la Côte d’Ivoire. Nous nous sommes donc gardé de nous prononcer sur l’actualité politique. Cela pour être en phase avec nous-mêmes et pour être honnête avec nos partenaires. Aujourd’hui, nous avons décidé de passer à une autre phase. Nous estimons que nous avons fait ce que nous pouvions pour la réconciliation et qu'il faut passer à autre chose. La Côte d’Ivoire est à un tournant important de son histoire. Il est important que chaque Ivoirien et chaque Ivoirienne œuvre à l’apaisement et à ce que les élections se passent dans les meilleures conditions en 2020. C’est ce que nous voulons faire avec notre nouvelle Plateforme Côte d’Ivoire Vision".
Commentant l’actualité politique, le conférencier a jugé que le débat sur la Commission électorale indépendante (CEI) est clos. S’agissant du dialogue avec l’opposition, le ambassadeur Aly Touré considère qu’il "est en cours pour définir la suite du processus". Pour lui, " ayons foi et faisons confiance au président de la République, Alassane Ouattara".
Concernant le procès de Laurent Gbagbo, il souhaite qu’on laisse la justice faire son travail. "J’aimerais dire qu’autant il y a des Ivoiriens qui  pensent que le retour de Laurent Gbagbo et de Blé Goudé peut accélérer la réconciliation autant d’autres Ivoiriens pensent le contraire. Les partisans de Gbagbo n’ont jamais pensé que d’autres pouvaient penser le contraire. C’est donc un sujet très sensible. Il faut donc laisser la justice faire son travail", a-t-il soutenu.
Dans les prochains jours, Côte d’Ivoire Vision procédera à l’installation de plusieurs représentations en Europe, aux Etats-Unis et dans plusieurs capitales africaines.    

Modeste KONÉ
(Sercom)

En lecture en ce moment

Les inscriptions au CP1 ont démarré le lundi 31 août 2020 (Ministère)

Quand le régime RHDP déconstruit Grand-Bassam