Autosuffisance en riz : de nombreux défis à relever (Ministre)





ministère de la promotion de la riziculture,Gaoussou Touré


Le ministre ivoirien de la Promotion de la riziculture, Gaoussou Touré, a identifié, lundi, “les nombreux défis” à relever pour parvenir à l’autosuffisance en riz en Côte d’Ivoire, lors de la cérémonie de passation de charge avec l’ancien ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Sangafowa Coulibaly.

Selon lui, l’Asie qui nourrit actuellement la planète aura des difficultés en 2020 pour satisfaire cette doléance. Pour ne pas être surpris par cette nouvelle, il a promis de tout mettre en œuvre pour que la Côte d’Ivoire en plus d’être autosuffisante soit parmi les exportateurs de cette denrée beaucoup consommée dans le pays dans les années à venir.

Lui transmettant les dossiers relatifs aux grands projets dans la riziculture,  le ministre sortant de l’Agriculture et du Développement rural, Sangafowa Coulibaly, a souligné que le pays dispose d’une stratégie nationale du riz. Il a précisé que la production en riz est passée de 500.000 tonnes en 2011 à 1,5 millions de tonnes en 2015.

Cette cérémonie s’est déroulée sous la supervision du conseiller-technique du secrétaire général du gouvernement, Aminata Bamba.

Le riz, est l’aliment principal de la population ivoirienne avec une consommation estimée à 1 300 000 tonnes par an. Mais la production locale peine à suivre le rythme de la consommation intérieure portée par la croissance démographique, l’urbanisation et le changement du régime alimentaire.

C'est plus de 300 milliards Fcfa qui sont dépensés chaque année pour l’approvisionnement en riz et pourtant, la Côte d’Ivoire dispose des atouts environnementaux pouvant lui assurer cette auto-suffisance.

C’est bien dans cet objectif que le chef de l’État Alassane Ouattara a opté pour la création d’un ministère dédié exclusivement à la promotion de la riziculture en Côte d’Ivoire.

Avant sa nomination le 04 septembre au gouvernement, le nouveau ministre Gaoussou Touré était le président de l’Agence pour le développement de la riziculture (ADERIZ).

(AIP)

bsp/tm

En lecture en ce moment

Football/ Coupe de la Ligue 2018: Voici les oppositions des quarts de finale

Côte d’Ivoire / 18 000 tonnes de riz avarié : " Il n’y a pas un seul kilogramme de ce riz qui a été mis à la consommation" (Amadou Gon)