Bébi Philip a fait œuvre utile







La vraie star de la soirée miss Côte d'Ivoire 2022 s'appelle Bébi Philip.       

A côté du sacré de Mlle Kouassi Marlène-Kany élue miss Côte d'Ivoire 2022, succédant à la célèbre Olivia Yacé la miss 2021, le discours de l'artiste Bébi Philip, de son vrai nom N'Guessan Bébi Philippe Amessan, aura été l'un des faits majeurs de la soirée miss Côte d'Ivoire du samedi dernier.             

En effet, en marge de sa prestation artistique, il a tenu un discours des plus osés et des plus inattendus à une telle tribune.                       

Face au public composé de plusieurs personnalités dont des membres du gouvernement, mais surtout devant plusieurs caméras présentes à cette cérémonie retransmise en direct par la première chaîne de la télévision publique, il a abordé la fâcheuse question (fâcheuse pour le pouvoir Rhdp et ses partisans) de la cherté de la vie en Côte d'Ivoire. « Quand on est vraiment amoureux de la Côte d'Ivoire comme moi, qu’il faut qu'on dise certaines vérités parce que toutes les caméras sont là. Tout est devenu cher au pays. Tout est devenu cher ! Au marché, c'est devenu cher. Même (le prix de la viande de) porc au four a augmenté...Donc les autorités, "sciencez" (trouvez des solutions) pour nous », a réclamé le chanteur, compositeur, arrangeur musical et guitariste, arrachant des applaudissements dans la salle.

Cependant, son discours est diversement apprécié dans l'opinion. D'une part, il y a ceux qui, tout en reconnaissant que la vie coûte chère en Côte d'Ivoire, estiment que le podium de miss Côte d'Ivoire n'était pas l'espace indiqué pour tenir un tel discours. D'autre part, il y a ceux comme nous, qui continuons d’acclamer le faiseur de Coupé Décalé pour le courage qu'il a eu en abordant un sujet aussi important à cet endroit. En le faisant, il a entièrement joué le rôle qui doit être celui d'un artiste, à savoir porter la voix du peuple. Ce soir-là, il ne pouvait trouver meilleure manière de rappeler à tout ce monde mobilisé pour cette fête, qu'il y a actuellement en Côte des sujets plus importants, plus urgents et prioritaires que celui pour lequel des millions de FCFA avaient été dépensés à cette soirée. L'un de ces sujets importants, c'est justement le problème de la vie chère. L'augmentation des prix des denrées alimentaires et des services de base dont parle Bébi Philip n'a rien d'une invention. C'est une réalité reconnue de tous, et difficilement vécue au quotidien par des millions de familles. Ces sujets importants, ce sont aussi les inondations, les difficultés d'accès aux soins de santé, l'insécurité, pour ne citer que ces exemples. Ce sont autant de problèmes dont on ne doit jamais se lasser de parler tant qu'il n'y a pas de solution. Et, parce que la cherté de la vie est un sujet d'intérêt national, en parler au cours d'une cérémonie que l'on a jugé utile de retransmettre en direct, donc jugée elle aussi d'intérêt public, n'est pas un crime. Bien au contraire, c'était la bonne occasion d'interpeller la conscience de toute la nation en lui rappelant qu'elle aime trop s'amuser alors que sa population souffre. Pour autant de raisons, Bébi Philip mérite félicitations. Il a fait œuvre utile. C'est également le lieu de saluer le réveil de grandes formations de l’opposition comme le PPA-CI, le Pdci qui abordent de plus en plus publiquement des sujets qui concernent le quotidien des Ivoiriens.     

Cissé Sindou

Partarger cet article

En lecture en ce moment

International : L'Iran émet un mandat d'arrêt contre Donald Trump et sollicite l’aide d’Interpol

Basketball : la Cote d’Ivoire dompte la Guinée et se rapproche du Mondial 2023