CHU de Treichville : Avoir des informations officielles sur les raisons d’une si longue fermeture du service de gynéco-obstétrique, le parcours du combattant





chu-de-treichville-avoir-des-informations-officielles-sur-les-raisons-dune-si-longue-fermeture-du-service-de-gyneco-obstetrique-le-parcours-du-combattant


Avoir des informations officielles concernant les raisons d’une si longue fermeture du service de gynéco-obstétrique du CHU de Treichville n’a pas été de tout repos pour nous. Pendant plus de trois mois, nous avons cherché, fouiné et creusé pour avoir les raisons de cette situation.

A la direction du CHU, l’on nous a fait balader entre plusieurs services avant de nous entendre dire, suite à un courrier officiel, dont ampliation a été transmise à la commission d’accès à l’information d’intérêt public et aux documents publics (CAIDP) que cela ne relève pas de leur ressort.

En réponse, le service de la communication nous a fait entendre, par un appel téléphonique, que seul le ministère de la santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle est habilité à nous donner les raisons.

A lire sur le même sujet: Fermeture du service de gynécologie obstétrique du CHU de Treichville : Plus de 4 ans de souffrances inutiles

Nous adressons  dès lors un courrier aux services du ministre Pierre Demba qui a entre temps été nommé en remplacement du Dr Aka Aouélé. Une copie de cette lettre est adressée une fois de plus à la CAIDP. Cette fois, c’est par le silence que le ministère nous a répondu.

Après toutes ces démarches, nous décidons de diffuser notre enquête. En attendant la réouverture de ce service dont les travaux de réfections sont presque terminées.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Marche annoncée contre la cherté de la vie: la réaction du ministre du Commerce Souleymane Diarrassouba

Election Unjci : Le président Jean Claude Coulibaly tend la main à ses adversaires pour consolider l’union